Vu sur le net

Pierre Bellanger, inquiet de l’invasion numérique

Pierre Bellanger, inquiet de l'invasion numériqueVia MyBoox.fr – Le fondateur de Skyrock, Pierre Bellanger, est un précurseur dans le domaine du média interactif et de la radio “libre”. Son ouvrage La souveraineté numérique (éd. Stock) affiche pourtant ses inquiétudes sur la montée du tout-numérique, en contradiciton avec l’une de ses valeurs fondamentales : la liberté individuelle.

La communauté virtuelle qu’il a forgée avec Skyrock est un exemple de réussite sur le web. Pierre Bellanger est un spécialiste de l’impact de la technologie et des nouveaux médias sur l’auditeur, consommateur et lecteur. L’auteur a accordé une interview au NouvelObs pour évoquer son dernier livre La souveraineté numérique.

La menace numérique

D’emblée, Pierre Bellanger condense toute sa pensée, et le point de départ de son propos : “Un seul mot compte, c’est celui de liberté. Ce livre s’inscrit dans le prolongement de tout ce que j’ai fait depuis 30 ans : promouvoir la liberté.”. L’une des idées fondamentales qu’il met en avant dans ses écrits est bien l’impact de la montée du numérique sur nos vies privées, dont la confidentialité est de plus en plus fragile. Les réseaux sociaux, les données partagées, tout ceci est une menace selon l’auteur : “(…) il y a eu tant de sacrifices et de combats, nous avons besoin de l’Etat et de sa souveraineté pour retrouver nos droits“. Puis il ajoute: “Et quand les entreprises commerciales ont à disposition des bases de données gigantesques, elles sont mises à disposition des services d’Etat.“. Mais les inquiétudes ne s’arrêtent pas là puisque le fondateur de Skyrock précise que la montée du net dans les foyers et ailleurs, est aussi une des premières causes de chômage :”Une crise numérique supprime des postes qui ne réapparaîtront plus parce que remplacés par des machines et des programmes en réseau (…) selon les projections, internet détruit quatre emplois pour un créé.

Une possible solution ?

Heureusement, la description d’un état de fait n’empêche pas Pierre Bellanger de proposer des solutions concrètes pour le long terme : “Nous pouvons construire un internet européen fondé sur la propriété des données plutôt que sur leur pillage. On peut décréter par la loi que notre trace numérique nous appartient.” L’idée d’une possible réponse légale à l’invasion du numérique est une nécessité selon lui. Il faut protéger ses droits face à une machine, récente, que l’on ne contrôle pas forcément… Il ajoute :”On peut s’inspirer de Beaumarchais lorsqu’il créa le droit d’auteur (…) c’est moi qui ai capté cette donnée ou qui l’ai mise sur un serveur, donc c’est à moi.” Une alternative viable ?

RD

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s