Le champion français des mots de passe Dashlane lève 22 millions de dollars
Vu sur le net

Le champion français des mots de passe Dashlane lève 22 millions de dollars

Un article du Figaro Dans un contexte de méfiance généralisée sur le piratage, l’entreprise, qui sécurise l’identité numérique des internautes, vient de boucler sa seconde levée de fonds.

Sur Internet, les mots de passe sont un mal nécessaire. Ils sont aujourd’hui le moyen privilégié pour protéger et accéder à nos informations personnelles. Difficile néanmoins de trouver la combinaison de chiffres et de lettres qui soit à la fois sûre et facile à retenir. D’après l’entreprise Splashdata, le mot de passe le plus usité en 2013 était «123456». Un jeu d’enfant pour toute personne malveillante souhaitant accéder à nos mails ou nos coordonnées bancaires, et surtout un véritable danger pour nos données personnelles. Les cas de vol de mots de passe sont monnaie courante sur Internet. Le dernier exemple, et aussi le plus spectaculaire, est celui de la faille «Heartbleed», qui a laissé vulnérable les données de plus de 500.000 sites Web.

Démocratisation des enjeux de l’identité en ligne

C’est dans ce contexte de méfiance généralisée que Dashlane, entreprise spécialisée dans la gestion des mots de passe en ligne, a annoncé lundi une levée de fonds de 22 millions de dollars (16 millions d’euros). L’opération a été mené par Bessemer Venture partners, avec la participation de Rho Ventures, FirstMark Capital et Bernard Liautaud, le fondateur de Dashlane.

L’entreprise française a lancé en 2012 une application pour ordinateur et mobile (sur PC, Mac, Android et iOS) destinée à simplifier la vie des internautes. Une fois installé, le programme enregistre automatiquement les pseudonymes et les mots de passe qui y sont associés pour tous les comptes de ses utilisateurs. La connexion à sa boîte mail ou à d’autres services en ligne se fait dès lors sans efforts.

Dashlane revendique sa simplicité comme étant la clé de son succès. En deux ans, le service a ainsi séduit plus de 2 millions d’internautes dans le monde, dont plus de 70% aux Etats-Unis. «Nous évoluons dans un marché qui est en train de se développer très rapidement», précise Emmanuel Schalit, PDG de Dashlane. «Nos clients ne sont pas des technophiles mais utilisent de plus en plus d’appareils et doivent se connecter à de plus en plus de comptes en ligne. Nous avons fait le pari que la question de l’identité en ligne allait se démocratiser. Contrairement à nos concurrents, nous ne voulions pas nous adresser aux geeks avec un produit inaccessible au grand public.»
Se protéger des hackers ou des gouvernements

L’entreprise insiste également sur son respect du secret des données de ses clients. «Pour que nos utilisateurs nous fassent confiance, il n’y a qu’une solution: que nous ne puissions pas avoir accès à leurs informations», affirme Emmanuel Schalit. Les fichiers stockés sur les serveurs de Dashlane sont chiffrés, c’est-à-dire illisibles. «C’est le prix à payer pour se protéger à la fois des hackers ou des gouvernements, qu’ils soient bien ou mal intentionnés», résume Emmanuel Schalit.

L’autre prix dont les internautes doivent s’acquitter pour protéger leurs mots de passe est d’ordre pécunnier. Dashlane est disponible dans une version gratuite mais allégée. Les utilisateurs peuvent également s’abonner à un service Premium contre 29,99 euros par an, qui leur permet notamment de synchroniser leurs différents appareils sous un seul compte facile d’accès.

Avec cette levée de fonds, Dashlane compte développer ses équipes et améliorer son produit. L’entreprise étudie également la possibilité de passer des partenariats avec des sites Web afin d’automatiser les connexions de leurs utilisateurs communs, sans mot de passe. «À terme, les mots de passe disparaîtront sans doute», estime Emmanuel Schalit. «Notre business est celui de l’identité en ligne. Nous saurons nous adapter.»

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s